Visite Usine: Honda RedMoto

Tous les Enduro Hondas de l’ensemble de l’Europe sont accueillis à Desio, près de Milan, depuis 2013.

Cela pourrait vouloir dire n'importe quoi, mais c’est vraiment ici que toutes les motos d’Enduro destinés aux marchés du Vieux Continent sont préparées et homologuées.
Ne présumez pas que ce n’est qu’une affaire de bureaucratie, car ce n’est pas du tout le cas.
C’est une machine parfaitement adaptée qui combine montage, commercialisation et activité sportive.
Ici, ils s'occupent également de l'équipe Factory, le Honda RedMoto Racing World Enduro Team, qui compte parmi ses rangs Thomas OLDRATI (I) et Christophe CHARLIER (F). Les amateurs peuvent acheter les mêmes motos qu’eux conduisent, et les pièces spéciales sont disponibles en option, lors de l’achat, ainsi qu’après-vente.
Cette collaboration leur permet de gérer un marché aussi vaste que l’enduro et l’équipe doit également être une machine bien huilée offrant les meilleures conditions possibles aux pilotes pour obtenir les meilleurs résultats dans leur catégorie : à partir de 2018, le patron Egidio MOTTA a signé un accord avec Matteo BOFFELLI, l'actuel manager, afin d'améliorer encore l'organisation de l'équipe.
L’équipe a été externalisée sous la protection de RedMoto et de Honda Europe, mais elle travaille toujours en étroite collaboration avec la société mère, notamment grâce à Tullio PELLEGRINELLI, ancien pilote et directeur sportif en charge du développement de toutes les motos d’Enduro Honda sur le marché européen.

FACTORY

Ici, à Desio, ils ne suivent pas un calendrier tout à fait normal : les motos sont les patronnes.
Toutes les motos de cross et trial arrivent entre septembre et janvier, les motos d’Enduro et street arrivent entre novembre et avril.
Le département de production travaille sans arrêt pendant cette période.
On pourrait croire à tort que les mois qui ont suivi ce rush sont plus calmes, mais ce n’est vraiment pas le cas.
De juin à septembre, ils ne pensent qu'à une seule chose : la course.

Alors, comment peut-on modifier une moto d’Enduro ?
Ne pensez pas que tous les ajustements sont liés à l’approbation légale, ce qui n’est pas un processus aussi simple.
Les terrains et les marchés d’enduro font partie du même monde, de sorte que les mêmes personnes s’occupent des champions et des amateurs.
L'ingénieur Carlo CURCI, responsable technique, nous montre l'une des quelque cent cinquante motos Enduro « Spéciale » que RedMoto vend chaque année : le cœur est une CRF 300 RX Enduro modifié pour maximiser les performances.
Quelques détails seulement : un DB Killer interne, un câblage électronique simplifié, un échappement homologué, un réservoir ajusté d’une capacité de 7,3 litres avec niveau visible, qui s’ajoutent, par exemple, à une capacité de freinage et hydraulique supérieure et à un embrayage renforcé.
Ce ne sont là que quelques-uns des ajustements, mais l’idée générale derrière l’énorme travail de ces motos est claire : une moto qui part d’ici est très différente et meilleure que lors de son arrivée.

La plus grande réussite est de pouvoir combiner l'attention presque artisanale portée aux détails de chaque moto avec le raisonnement d'une grande entreprise comme Honda.
« C’est l’été et tout est vide et calme », nous dit Carlo en nous montrant une centaine de motos. « Imaginez cette salle pleine de motos et vous pourrez comprendre à quoi ça ressemble pendant les mois les plus achalandés. »

On dirait qu’ils aiment vraiment relever un défi ici : c’est pourquoi, en 2013, Egidio MOTTA a décidé de soutenir Honda afin de créer une équipe de haut niveau et de la gérer avec la même passion et le même savoir-faire pout chaque « moto ailée » qui traverse Desio et est envoyée vers tous les pays européens à partir d’ici.

Truck