Uhlírské Janovice n'est pas si loin !

13 septembre.

Cela peut sembler une éternité pour tous mais, en fait, il est déjà temps de se préparer pour la première des deux courses qui décidera du Champion dans la plupart des catégories : Uhlírské Janovice.

Il y aura beaucoup d’enjeu en Septembre.
En Enduro 1, Brad FREEMAN (GB – Beta Boano) devra contenir ses poursuivants Thomas OLDRATI (I – Honda RedMoto) et Matteo CAVALLO (I – Sherco), qui voudront tirer le meilleur parti de toute erreur qu'il pourrait commettre. En Enduro 2, quatre pilotes ont encore une chance : Alex SALVINI (I – Honda RedMoto) est prêt à se défendre contre Loïc LARRIEU (F – TM), Christophe CHARLIER (F – Honda RedMoto) et Benjamin HERRERA (CL – Beta), quoi qu'il arrive. Steve HOLCOMBE (GB – Beta) ne sera pas en mesure de prédire comment aborder au mieux la course et vaincre Daniel MCCANNEY (GB – TM) et Antony GESLIN (F – Beta) qui le pourchassent au classement provisoire d’Enduro 3.
Brad FREEMAN est également en tête en EnduroGP où il devra rivaliser avec HOLCOMBE, deuxième à seulement 4 points, tandis que Daniel MCCANNEY est distancé de 23 points.

Après le Championnat d'Europe en 2014, ces terres d'Europe centrale accueilleront donc le Championnat du Monde, donnant la parole à une région dans laquelle sont nés de nombreux grands champions du passé. Désormais, la région invitera les meilleurs pilotes du monde à s'affronter sur un tracé à couper le souffle.

La République Tchèque est une terre d’Enduro. La scène nationale est très animée et cette année, Uhlírské Janovice sera son point culminant ; de nombreux pilotes nationaux tels que JININ, MSENO, SUMPERK, PLASY et HROBCICE seront en compétition sur un site idéal pour la discipline.
Le parcours de la course n’est peut-être pas aussi extrême que les Valli Bergamasche, mais Uhlírské Janovice a une philosophie différente : sans sacrifier la qualité de la compétition, ce sera un véritable, et stimulant, EnduroGP.
Trois tours chaque jour de compétition, chacun d’une longueur de plus de 65 km, ce qui représente plus de six heures en selle par jour. En d'autres termes, nous savons déjà que les stars de l’EGP devront faire face à un autre sérieux défi lors du GP de République Tchèque.

Ruprecht

L'Enduro Klub et la Fédération Internationale travaillent déjà sur le tracé parfait pour septembre et, bien entendu, les spéciales tests seront préparés dans les moindres détails.
Nous ne pouvons pas attendre qu'ils soient prêts, mais nous savons qu'ils se dérouleront dans et autour des forêts qui entourent Uhlírské Janovice.
L’Xtreme Test Technomousse n’est pas très éloigné du village lui-même et la Champion Lubricants Enduro Test s’annonce déjà très difficile en raison de sa longueur, des cailloux et des racines dans lesquels celle-ci est tracée, ainsi que de la Maxxis Cross Test avec en plus beaucoup de dévers mais aussi de longues lignes droites dans les champs ainsi que dans les bois: il semble que les pros en compétition pour des points ultra importants en auront pour leur argent et que les amateurs pourront profiter d'une piste qui, même si elle n'est pas extrême, a beaucoup de défis techniques.

Seulement la courses ? Pas vraiment.
La compétition se déroule à seulement 20 minutes de Kutná Hora, capitale régionale de la Bohême centrale et l’une des destinations les plus populaires auprès des touristes qui viennent chaque année pour admirer les curiosités de cette belle région au passé bien rempli.
La vieille ville a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1995 afin de protéger son charme et son patrimoine.
Des rochers, racines et passages extrêmes de l’une des plus belles courses Enduro de l’année jusqu’aux monuments à ne pas manquer comme la cathédrale Sainte-Barbara, commencée au XIVe siècle mais achevée jusqu'au début du XXe siècle, la Cour Italienne, qui était le siège de la Monnaie royale, ou du célèbre et emblématique Ossuaire de Sedlec, visité chaque année par des milliers de touristes curieux.
Il n’ya pas que du tourisme : vous pouvez simplement vous perdre dans les ruelles et trouver des bars, des pubs et des restaurants où vous pourrez goûter à la gastronomie de la région, à ses plats typiques et à sa célèbre bière.
Dans l’ensemble, nous sommes certains qu’après un GP d’Italie épique, l’EnduroGP à Uhlírské Janovice sera un autre événement fascinant, bien que différent.
Un parcours que les pilotes devront gérer au mieux de leurs capacités, qu’ils aient à gagner des points au Championnat ou tout simplement à franchir la ligne d’arrivée.
Une compétition dans un domaine fascinant, important pour l’EnduroGP et la FIM, et qui mérite d’être respecté.
Un lieu riche en histoire et en attractions, qui rendra ces trois jours difficiles à oublier.

Ce n’était qu’un avant-goût : d’ici à septembre, nos récits vous aideront à découvrir tous les aspects du Grand Prix de République Tchèque.

En fin de compte, Uhlírské Janovice n'est pas si loin.

Knight