Tournée Éprouvante mais Réussie !

Retour sur une tournée Ibérique usante pour les organismes et les machines, entre le soleil et la poussière de Valpaços au Portugal et la boue de Santiago de Compostela

Top Organisateurs

Cette tournée nous aura tout d’abord offert deux belles organisations à commencer par l’Usprigozus Vilarandelo de Valpaços. Novice dans l’exercice sur une course internationale, l’équipe de Fernando REIS a préparé un Grand Prix solide tant au niveau sportif qu’au niveau logistique ainsi que de la promotion ! Du côté du Movete Na Moto de Jose CANDA, la tâche n’a pas été rendue facile par les pluies torrentielles et le vent qui s’est abattu sur la Galice durant toute la semaine. S’ils ont dû faire et refaire le traçage des spéciales, le troisième round a été tout de même une belle réussite. Bastien BLANCHARD (ABC Com) et Pedro MARIANO (FIM) ainsi qu’Heinrich SCHMIDT (FIM) ont d’ailleurs tenu à rendre hommage aux deux clubs organisateurs…

Usprigozus
L'Usprigozus Vilarandelo

Fans Influenceurs

Depuis le début de la saison, trois grands fans d’Enduro et influenceurs Facebook et Instagram, Brian TILL, Peter SCHLUTER et Hüseyin ÖZ, sont présents sur le Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro afin de faire partager l’expérience de la course à leurs followers. Invités par ABC Communication sur cette tournée Ibérique, Enduro.LiveEnduro Life et Hard Enduro World, ont donc filmé et partagé leur expérience sur un mondial, se faisant aussi l’écho de la communication originale faite par le promoteur… En plus des réseaux de l’EnduroGP vous pouvez donc profiter des GP du Portugal et d’Espagne et cela ne s’arrêtera pas là puisqu’ils seront aussi présents sur les 4 prochaines étapes !

Guerrier

L’on sait qu’Eero REMES (SF – Yamaha) ne se rendra jamais, la preuve en est la saison passée puisqu’il n’a jamais baissé les bras et a finalement profité des malheurs d’Alex SALVINI (I) pour aller chercher un troisième titre mondial. Mais on ne connaissait pas encore à quel point le Finlandais pouvait résister à la douleur… A Santiago de Compostela, après une grosse chute lors du premier jour, REMES est reparti le Dimanche avec des côtes fêlées et un pouce en piteux états (on ne connait toujours pas le diagnostic final). Si au final il termine 11ème de la catégorie E2, le pilote Yamaha Johansson a impressionné sa force de caractère et a prouvé qu’il ne lâcherait rien ! Un véritable guerrier !

Remes
Eero REMES (SF - Yamaha)

Première Victoire

Le GP d’Espagne a été témoin de beaucoup de première ! En effet, les jeunes pousses Nathan BERERD (F – Husqvarna) et Matteo PAVONI (I – Beta Boano) ont signé leur toute première victoire en Championnat du Monde tandis que Brad FREEMAN (GB – Beta Boano) s’emparait pour la toute première fois de sa carrière du leadership en EnduroGP ! Mais s’il y a bien un pilote qui a marqué un peu plus les esprits pour sa première, c’est Giacomo REDONDI (I – Husqvarna) ! Parti l’an passé aux USA pour participer et remporter le WORCS, « Red » est revenu presqu’au dernier moment sur l’EnduroGP via le team JET Racing cette année… Et si les observateurs étaient déjà surpris de le voir sur le podium au Portugal, il leur a répondu en allait chercher une brillante victoire en E2 le Dimanche à Santiago. Sa toute première en catégorie Senior !

Stunt Show et Autres Animations

Lors du Grand Prix du Portugal, ABC Communication avec l’aide de l’Usprigozus Vilarandelo avait organisé plusieurs sessions de stunt show. Et pour se faire, c’est la star Portugaise qui était présente : Humberto RIBEIRO. Donc, en plus d’une session d’autographe une heure avant la course, Humberto RIBEIRO a fait le show avant et après la Super Test Akrapovic qui s’était d’ailleurs terminée par un feu d’artifice. Le stunter Portugais a remis le couvert Samedi soir avec toujours autant de public… Le promoteur avait préparé le même show en Espagne le Vendredi en complément de la séance d’autographe mais malheureusement avec les conditions météorologiques, il n’a pu se faire…

Ribeiro

Infirmerie

Avec une tournée aussi éreintante, l’infirmerie de l’EnduroGP s’est quelque peu remplie. En plus du guerrier Eero REMES, nous devons donc déplorer les blessures d’Hamish MAC DONALD (NZ – Sherco) qui souffre d’une fracture de la clavicule et de l’omoplate, mais aussi celle d’Hugo BLANJOUE (F – KTM) au dos ou encore celle de Joao LOURENCO (P – Beta) au pied et de Stéphane MILACHON (F – Beta) au dos. Fort heureusement, nous devrions enregistrer le retour de tout ce petit monde dès la tournée Grèce – Italie !

Réunion

Après deux Grand Prix, c’était le moment pour ABC Communication et la FIM d’avoir les premières impressions des pilotes qui composent la Champion Enduro Open World Cup cette année. Pedro MARIANO (Directeur de Course FIM), Maurizio MICHELUZ (Track Inspector FIM) et Bastien BLANCHARD (ABC Communication) ont donc convié tous les protagonistes pour une première réunion. Le but de cette réunion était de connaître les bons points et ceux à améliorer dans le futur. Une réunion constructive qui a pour but d’attirer encore plus de pilotes dans ces nouvelles catégories…

Meeting

Gros Bras

Depuis de nombreuses années, on déplore la prise de pouvoir du 300cc 2 temps sur les gros 4 temps qui ont fait rêver bon nombre de fan d’Enduro et dont l’un des derniers Champion est encore sur notre championnat (David KNIGHT). Cette année encore, difficile de trouver un 500cc 4 temps dans le paddock et c’est du côté du team de la RFME et de l’actuel leader du Junior 2 qu’il faut se tourner… En effet, Enric FRANCISCO (E – KTM) est le seul « à faire craquer » le gros 4 temps depuis le début de l’année et il le fait plutôt avec brio puisqu’en plus de mener le Junior 2, il pointe provisoirement à la deuxième place du Junior ! Belle performance donc du protégé d’Ivan CERVANTES qui, on l’espère, donnera des envies à d’autres pilotes…

Pour la Passion de l’Enduro

Avec les catégories Champion Enduro Open World Cup, nous retrouvons un peu l’esprit de l’Enduro des années 80-90 ce qui nous offre de belles histoires comme celle du Français Pierre HOURDIN (F – Husqvarna) ! Alors qu’il utilise déjà ses congés payés pour rouler sur le Championnat de France, le pilote Atomic Moto a posé des congés sans soldes afin de participer à cette tournée Portugal – Espagne ainsi qu’au GP d’Italie et de France. Le pilote Husqvarna a donc fait la route depuis Bourges avec son van et en compagnie de sa femme, Fanny, pour réaliser un de ses rêves. S’il a mal début avec un DNF le Samedi à Valpaços, ses efforts ont ensuite été récompensés par une 6ème place le Dimanche puis en terminant 11ème puis 10ème de la catégorie Senior en Espagne… Si nous venons de parler de Pierre HOURDIN, grand nombre de pilotes participant aux nouvelles Open Cup viennent dans les mêmes conditions pour réaliser un rêve et pourquoi pas remporter une des trois coupes mise en jeu !

Hourdin
Pierre HOURDIN (F - Husqvarna)