Steve HOLCOMBE fait briller ses étoiles

L’Allemagne confirme une fois de plus sa passion pour l’Enduro. Les spectateurs étaient très nombreux dans les spéciales du jour. La boucle est composée de deux Champion Lubricants Enduros Test, une Technomousse Xtreme Test et une Maxxis Cross-Test. Trois tours étaient donc au menu pour l’ensemble des concurrents. Les pilotes de la Coupe du Monde Champions Lubricants d’Enduro Open étaient prévus sur deux tours. 

En EnduroGP, Steve HOLCOMBE (GBR-Beta) a repris ses bonnes habitudes. Le quadruple champion du monde se place rapidement aux avants postes malgré la difficulté de devoir ouvrir la piste. Il remporte 8 spéciales et augmente son avance à chaque chrono. HOLCOMBE s’impose avec un écart considérable de 1 minutes et 7 secondes.  

Holcombe
Steve HOLCOMBE

Le Britannique devance son compatriote le néo pilote TM: Danny MCCANNEY (GBR-TM). Le pilote de l’Ile de Man s’est emparé de la deuxième position en milieu de matinée. Son rythme lui permet de remporter deux spéciales sans se montrer menaçant pour l’intouchable HOLCOMBE. Danny poursuit son effort toute l'après-midi pour creuser l'écart avec Brad FREEMAN (GBR-Beta).  Très satisfait de son nouveau “package”, MCCANNEY veut encore augmenter le rythme demain.  

FREEMAN fut pourtant le dauphin de HOLCOMBE une bonne partie de la matinée. Victime d’une petite baisse de régime, il chute d’une place au classement général. Il passe le reste de la journée à contrôler le retour d’un Christophe NAMBOTIN (FRA- Gas Gas) en grande forme. 4ème de cette première journée, le pilote officiel Gas Gas engrange de bons points dès le début de la saison. 

Le malchanceux du jour, c’est Alex SALVINI (ITA-Honda). En difficulté avec une durite de radiateur, le pilote Honda perd gros dès le début de journée. Une pénalité de 4 minutes le fait plonger au classement. SALVINI tente de grignoter quelques places. Déconcentré, il commet beaucoup d’erreurs. Il rentre au paddock en 25ème position à plus de 7 minutes du vainqueur.   

En lutte pour une place sur le podium, Eero REMES (FIN- Yamaha) est contraint d’abandonner sur casse mécanique (chaîne brisée). Cet abandon profite à Loïc LARRIEU (FRA- TM) qui rentre au parc fermé en 5ème position. Solide mais diesel ce matin. Le pilote TM est néanmoins satisfait de sa performance confiant en son potentiel et celui de sa machine. 

Trois pilotes E3 se classent dans le Top 5, les grosses cylindrées ont eu la belle vie pour cette première journée du GP d'Allemagne. 
En E1, malgré sa petite chute au classement FREEMAN s’impose devant le Champion Junior 2018 Matteo CAVALLO (ITA-Sherco) et Davide GUARNERI (ITA- Honda).
Dans la catégorie E2, les déconvenues de REMES et SALVINI profitent à Loïc LARRIEU qui l’emporte devant la belle surprise Albin ELOWSON (SWE-Husqvarna) et Christophe CHARLIER (FRA-Honda) retardé par une chute et une douleur à l’épaule.

Larrieu
Loïc LARRIEU (F - TM)

Junior : VERONA confirme son statut de favori. 

En Junior Andrea VERONA (ITA-TM) doit s’employer pour contenir les assauts du bouillant Australien Wil RUPRECHT (AUS- Yamaha). Le pilote TM a fait preuve de beaucoup de sang-froid. Il s’est concentré pour ne commettre aucune erreur. Au final, il écrase la concurrence en l'emportant avec plus de 1 minute 25 d’avance sur le second. 

En début de journée, Wil RUPRECHT occupe les avant-postes. Mais il paye ses efforts à mi-course. Il s'essouffle et se fait passer pour la deuxième place par Theo ESPINASSE (FRA- Sherco). Le Français a fait une course très solide pendant les trois boucles. Jack EDMONDSON (GBR-Sherco) termine à une inespérée 4ème place, retardé en début de journée le fils de Paul a dû s’employer pour remonter au classement. 
Matthew VAN OEVELEN (BEL- Gas Gas) termine à une belle 5ème place, ce résultat est encourageant pour le nouveau pilote Gas Gas. 

En J1 VERONA s’impose devant ESPINASSE et RUPRECHT tandis qu’en J2, Jack EDMONDSON l’emporte devant Enric FRANCISCO (SPA-KTM) et Leo LE QUERE (FRA-Sherco)

La catégorie Youth est dominée par Hamish MAC DONALD (NZ-Sherco) bien décidé à ne laisser que des miettes à ses adversaires cette saison. Il l’emporte devant Claudio SPANU (SPA- Husqvarna) et Matteo PAVONI (ITA-Beta) qui se sont livrés une lutte superbe toute la journée.

PODIUM YOUTH

La Coupe du Monde Champion Lubricants d’Enduro Open est la nouvelle création du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro. C’est un véritable succès vu le nombre impressionnant de pilotes engagés pour cette 1ère manche. En 4 temps c’est Bernhard SCHOEPF (AUT-KTM) qui l’emporte devant Luis OLIVEIRA (POR- KTM) et Fraser FLOCKHART (GBR- Yamaha)

En 2 temps, le Portugais Gonçalo REIS (POR-KTM) l’emporte devant RICHARD TUCKER (GBR-Sherco) et Martin ORTNER (AUT- Husqvarna)

En Senior, la légende David KNIGHT (GBR-TM) signe sa première victoire depuis 2013. Il s’impose devant Werner MUELLER (AUT- Husqvarna) et le revenant Euan MCCONNELL (GBR-TM)

Ils ont dit:

Steve HOLCOMBE (GBR-Beta): “ Cette victoire est une grande satisfaction car elle est le résultat de mon dur travail de l’hiver et de ma préparation. Je n'étais pas super bien en début de journée. Ouvrir la piste n'était vraiment pas évident. J’ai pris mon temps pour trouver mes marques. Je suis surpris de mon résultat final, je ne pensais creuser un tel écart”. 

Danny MCCANNEY (GBR-TM): “Je suis super content, je me sens super bien dans ma nouvelle équipe et ma moto me convient parfaitement. J’ai réussi une bonne journée, j’ai pu augmenter le rythme progressivement. J'étais en confiance et je n’ai pas commis d’erreur. J’ai pu rattraper Brad, Steve était vraiment hors d’atteinte aujourd’hui. Mais j’en ai un peu gardé et je serai capable d’attaquer encore plus demain". 

Brad FREEMAN (GBR-Beta): “ La journée a bien commencé, mais comme Steve j’ai souffert de l’ouverture de la piste. J’ai commis quelques erreurs et même si je me suis fait passer par Danny, je reste confiant sur mon potentiel.

Eero REMES (FIN- Yamaha): “ J'étais en lutte pour le podium, je me sentais très bien toute la journée. Mais à un moment j’ai senti qu’un truc qui n’allait pas sur la moto. J’ai cassé ma chaîne, c’est décevant mais cela fait partie de la course. Je sens que je peux bien faire avec cette nouvelle machine, je suis confiant pour la saison.” 

Alex SALVINI (ITA-Honda): “ Cette journée est un véritable gâchis, je me sentais bien et je pouvais me battre aux avant-postes. Avant la cross test je trouvais que la moto était hyper chaude. Mon mécano m’a signalé un problème sur une durite. J’ai du réparer avant de m'élancer. Cela m’a pas mal déprimé. J’ai perdu ma concentration et je me suis crashé dans chacune des 5 spéciales qui ont suivi. J’ai un peu mal partout mais je suis confiant. Il faut encore travailler sur la moto, mais je crois en mes possibilités cette saison"

Andrea VERONA (ITA-TM): “Je suis super heureux de cette victoire, Wil m’a impressionné hier soir pendant la Super Test. Mais aujourd'hui c’était mon tour de montrer ce dont je suis capable. Je tiens à dédicacer cette victoire à mon Papa qui nous a quitté à cette époque l’an dernier”.

OPEN PODIUM