Brad FREEMAN l’emporte et Steve HOLCOMBE inquiète. 

Il fallait bien etre à St Jacques de Compostelle pour voir un miracle météorologique s’accomplir. Après les pluies torrentielles du début de la semaine sur la ville sainte, le 1er jour de compétition du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro s’est disputé sous un ciel bleu immaculé. Les spéciales furent donc très bien garnies avec un public Espagnol acquis à la cause de ses nombreux pilotes engagés ce week end. Les conditions en piste restaient piégeuses, l’eau et la boue étant largement au menu de cette première journée.  

Les pilotes de l’EnduroGP nous ont offert une bataille fantastique sur l’ensemble des 4 tours disputés en cette première journée. Brad FREEMAN (GBR-Beta) signe sa 2ème victoire d’affilée après son succès de dimanche dernier au Portugal. Le pilote Beta Boano a effectué une course idéale. Dans le sillage de Steve HOLCOMBE (GBR-Beta), FREEMAN s’empare de la tête de la course, dans la 2ème Enduro test du jour,  pour ne plus la quitter. Le jeune Britannique confirme pleinement son statut de rival le plus sérieux d’HOLCOMBE

freeman

Deuxième aujourd’hui, Steve HOLCOMBE aurait toutes les raisons du monde de se satisfaire de ce résultat. Le pilote Beta Factory signe un nouveau podium en EnduroGP et une nouvelle victoire en E3. Mais à l’arrivée c’est avec un visage décomposé que HOLCOMBE confesse avoir des ennuis de santé qui se sont déclarés après le GP d’Allemagne. Sans donner plus de précision, le quadruple champion du monde admet être inquiet sur son état physique.  

Pour la 3ème fois de la saison la Grande-Bretagne règne sur le toit du monde. Danny MCCANNEY (GBR-TM) complète un podium entièrement Anglophone.  Le pilote TM s’est employé pour signer ce bon résultat. Il a dû se débarrasser dans un premier temps d’Alex SALVINI (ITA-Honda) et contrôler Loic LARRIEU (FRA-TM). En fin de course, il est même parvenu à revenir à moins de 5 secondes de HOLCOMBE

La lutte entre SALVINI et LARRIEU pour les 4ème et 5ème place fut absolument haletante jusque dans la dernière spéciale du jour. Le Français avait à coeur d’effacer son double résultat vierge du Portugal. Lorsqu’il s'élançait dans la dernière spéciale, le pilote TM possédait un tout petit peu moins de 2 secondes d’avance sur la Honda de SALVINI. Après un dernier effort, il franchissait  la ligne avec 6 secondes d’avance sur son rival du jour. 

Dans la categorie E1, Brad FREEMAN empoche sa 5ème victoire en autant de course. Il l’emporte devant Thomas OLDRATI (ITA-Honda) et un autre Italien Matteo CAVALLO (Sherco)

En E2 et au bout du suspense, Loic LARRIEU s’impose aux dépens d’Alex SALVINI. Giacomo REDONDI (ITA-Husqvarna) est 3ème de la catégorie. 

En E3 et malgré sa fragilité, HOLCOMBE remporte son 5ème succès de la saison devant MCCANNEY et David ABGRALL (FRA-Beta) 3ème. 

podium E2

Junior:  VERONA recu 5/5

Pour la première fois de la saison, Andrea VERONA (ITA-TM) aura mené toute la journée en catégorie Junior. Le pilote officiel TM signe 7 victoires de spéciales ne laissant que quelques miettes à ses adversaire. Très en confiance, VERONA reste concentré sur son objectif principal: le titre de champion du monde Junior. 

Très en vue depuis le début de la saison, Enric FRANCISCO (ESP-KTM) n’est pas parvenu à faire chuter le leader du classement Junior. Mais le pilote Espagnol a su maîtriser les autres concurrents pour signer une très belle seconde place à domicile. Certain qu’il tentera le maximum demain pour avancer d’une place au classement. 

Jack EDMONDSON (GBR-Sherco) est le 3ème du jour. Le pilote Sherco est parvenu à contenir Theo ESPINASSE (FRA-Sherco) et Wil RUPRECHT (AUS-Yamaha) qui auront un temps menacé le britannique pour la dernière place du podium. 

En J1, VERONA s’impose devant ESPINASSE et RUPRECHT. Pour le classement J2 FRANCISCO gagne devant EDMONDSON et Till DE CLERCQ (FRA-Husqvarna)

Youth 125cc: Nathan BERERD signe son 1er succès et Hamish MACDONALD se blesse. 

Difficile de choisir quelle nouvelle fut la plus importante du jour en Youth 125cc.  Nous commencerons par la blessure du leader de la catégorie. Hamish MACDONALD (NZL-Sherco) s’est fracturé la clavicule en chutant dans la 3ème enduro test du jour. Le pilote Sherco a été évacué et pris en charge à l'hôpital local. Avant son accident, le Néo-Zélandais naviguait à une inhabituelle seconde place. Nous espérons le revoir très prochainement en course et lui souhaitons un prompt rétablissement. 

Nathan BERERD (FRA- Husqvarna) est le premier français a remporté une manche de la Youth 125 depuis Léo LE QUÉRÉ en 2017. En tête toute la journée, le Français n’a souffert d’aucun incident venu perturber sa domination. Il s'impose de plus d’une minute devant Claudio SPANU (ITA-Husqvarna) et Sergio NAVARRO (ESP-Husqvarna)

verona spain

En Champion Enduro Open World Cup, les mêmes pilotes s’imposent un nouvelle fois. 

David KNIGHT (GBR-TM) remporte la classe Senior pour la 5ème fois de la saison. Il devance Fernando FERREIRA (POR- SHerco) et Enrique VEGA GONZALES  (ESP-KTM)

En 2 temps, nouveau succès pour le portugais Goncalo REIS (KTM). Il s'impose face à Benet GOMEZ (ESP-Gas Gas) et Jorge PARADELO RODRIGUEZ (ESP-Gas Gas). A noter que Richard TUCKER (GBR-Sherco) s’est retiré de la première journée de course avec des douleurs à l'épaule suite à sa chute en Super Test hier soir.  

En 4 Temps, Tom ELLWOOD (GBR - Kawasaki) est bien la référence à surveiller cette saison: 100% de succès pour le pilote Kawasaki. Jilani CAMBRE (BEL-Husqvarna) et Fraser FLOCKHART (GBR-Yamaha) completent le podium du jour.  

Ils ont dit: 

Brad FREEMAN (GBR-Beta): “ Ce fut une journée parfaite, je n’ai commis aucune erreur, je suis vraiment satisfait de mon pilotage et de la manière dont ma moto réagit. Les conditions en piste furent meilleures que ce que j’avais imaginé et les spéciales furent vraiment excellentes toute la journée.” 

 Steve HOLCOMBE (GBR-Beta): “ Je dois vous avouer que je suis vraiment au plus mal. Je ne peux pas trop en dir pour le moment mais quelque chose ne va pas dans mon corps. Je suis épuisé de cette journée et je m'inquiète pour ma condition physique. Le résultat d'aujourd'hui peut être bon, il ne me console absolument pas.” 

Danny MCCANNEY (GBR-TM): “ Je suis satisfait et déçu à la fois. Ce sentiment mitigé vient du fait que j’ai perdu beaucoup de temps dans la première extreme du jour. J’ai dû me battre toute la journée pour récupérer ce temps perdu. Ma vitesse est bonne, j’aurai préféré être dans le coup dès le début.”

Loïc LARRIEU (FRA-TM): “ Après mon pauvre GP du Portugal, j’avais besoin d’un résultat pour me redonner la confiance. Aujourd'hui fut exactement ce que je cherchais. Je suis content de cette victoire en E2 est importante battre Alex à la régulière me fait du bien. Mais j’en veux beaucoup plus. "

podium youth spain